Finance opérationelle

Finance opérationelle

Le rôle de la fonction finance évolue, de pourvoyeur d’information à partenaire privilégié de la direction générale dans l’élaboration des stratégies de développement de l’organisation. Pour libérer de la ressource dédiée aux priorités stratégiques, la fonction finance doit trouver des leviers de productivité sur ses activités traditionnelles que sont la conformité, le contrôle budgétaire et la maîtrise des coûts.

Identifier, attirer et développer les talents

Le préalable à la mise place d’une culture de l’amélioration continue est la redéfinition des rôles et responsabilités au sein de l’équipe. L’évolution rapide des outils et modes opératoires requierts des qualités nouvelles d’adaptabilité, de flexibilité et d’autonomie. La nouvelle génération de financiers investit dans le développement de ses propres outils et s’épanouit dans la relation avec les opérationnels.

Nous vous assistons dans la définition, le recrutement et la prise de poste d’une organisation cible agile, au service des priorités stratégiques de l’organisation.

Promouvoir la prise de décision

Dans un contexte de recherche d’efficience, l’alignement des formats de reporting internes avec les orientations stratégiques de l’organisation permet de mettre l’énergie de la communauté finance au service du développement. Nous vous assistons dans l’identification des indicateurs clés de performance, la formalisation de rapports de synthèse permettant de descendre jusqu’au niveau transactionnel, la production de commentaires à valeur ajoutée, et garantissons la pertinence et la rapide disponibilité de l’information produite. Ainsi, la fonction finance sort de son rôle d’expert des normes comptables et entre dans celui de partenaire des opérations, tourné vers le développement de l’activité.

Assurer les bases

La finance n’a pas de marge d’erreur: tout manquement aux impératifs d’exhaustivité et de fiabilité de l’information financière entâche irrémédiablement sa crédibilité. La tendance à la réduction des délais de clôture ainsi que l’augmentation de la charge de travail liée au contrôle interne rend l’équation difficile à résoudre. Nous vous aidons à trouver les leviers d’efficacité pour arrêter plus simplement les comptes sur les activités transactionnelles et ainsi dédier des ressources aux retraitements techniques complexes (revenu différé, provisions, garantie, etc.).

Améliorer l'efficience

La finance reste une fonction support soumise aux mêmes efforts de productivité et d’efficience que les autres départements. La tendance à l’automatisation permise par les solutions intégrées a permis de réduire le poids relatif de la finance sur l’activité et le développement des centres de services partagés a démontré l’utilité de la standardisation des processus. Nous vous aidons à réinvestir une partie des gains d’efficience dans des outils d’analyse et démarches d’amélioration continue qui permettent de poursuivre la réduction du coût total de la fonction tout en la recentrant sur les activités à forte valeur-ajoutée.